Mininous

L’aventure des nouveaux goûts

Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé un article sur la diversification alimentaire. Je vais faire au mieux pour vous en parler, en sachant que bien sûr chaque enfant est différent.

La diversification… ou l’apprentissage du goût !

Exemple de diversification alimentaire
@Cooking for my baby

Nous avons eu du mal à savoir quand commencer cette grande étape pour Moon.

L’idée que mon bébé, allaité exclusivement, passe progressivement à une autre alimentation que celle que je lui fournis depuis sa naissance, me faisait drôle.
Cela signifiait aussi qu’elle n’était plus aussi petite que cela pour découvrir une alimentation plus solide.
Et ça.. ce n’est pas forcément simple à accepter en tant que jeune maman qui trouve sa petite toujours petite malgré ses grands progrès !
Bref, bébé grandit bien (trop) vite et il faut savoir s’adapter et l’accompagner dans son évolution.

Petite précision : la diversification alimentaire ce n’est pas faire manger bébé du jour au lendemain. Le lait reste son aliment principal jusqu’à ses 1 an.
Diversifier, c’est avant tout faire découvrir de nouveaux goûts à son bibou.

Côté matériel,  nous utilisons le babycook pour lui préparer de bons petits plats et nous privilégions la vaisselle en bambou car elle est sans BPA, sans PVC ni phthalates, bref : elle est saine ! Seul bémol, elle ne passe pas au micro-ondes mais finalement ce n’est pas plus mal.

L’OMS recommande un allaitement exclusif les 6 premiers mois de l’enfant, autrement dit aucun autre aliment que le lait maternel (dont le goût change déjà constamment de par l’alimentation de la maman).
Les pédiatres conseillent de démarrer la diversification alimentaire entre 4 et 6 mois et d’introduire les légumes avant les fruits. Nos apprentis palais ayant un penchant naturel pour le sucré, il serait plus judicieux de les familiariser d’abord avec les légumes.

Il est facile de trouver sur internet les légumes autorisés au départ mais je vous liste les principaux ici : haricots verts, carottes, courgettes, potiron, épinards et brocolis.

Ensuite, il est conseillé de donner le même aliment 3 jours d’affilée, de préférence le midi. Cette durée permet de laisser le temps à l’enfant d’assimiler chaque nouveau goût et d’apprendre à le digérer. Cela sert aussi à repérer les éventuelles allergies alimentaires. Concrètement, nous n’avions que les weekends pour avoir nos midis avec elle alors nous faisions l’introduction d’un nouvel aliment sur 2 midis et non 3.

Nous avons tenté de démarrer la diversification de Moon vers ses 5 mois, poire en 2 des diverses recommandations médicales.
Quelques jours avant, nous lui avions donné sa cuillère, pour qu’elle se familiarise avec son poids, sa texture et son goût. Elle s’est fait les gencives dessus, a joué avec, paraissait dubitative mais curieuse.

Le jour du grand saut, nous lui avons proposé 2-3 cuillères de courgette (à bas le dictat de la carotte comme premier aliment !). Ce fut….. un échec total ! A peine 1/2 cuillère ingérée et crise de larmes, même si nous avions pris le temps au préalable de lui expliquer ce que nous allions faire et de lui montrer/faire toucher sa vaisselle et la purée. Elle n’était tout simplement pas prête et comme elle couvait une laryngite, elle n’était pas dans les meilleures dispositions pour entreprendre un changement.
Nous avons donc décidé d’attendre qu’elle se rétablisse et de ne démarrer qu’aux vacances de Noël. Sauf qu’elle nous a fait une bronchiolite suivie d’une otite dans la foulée des vacances donc…

Nous avons officiellement démarré les légumes à ses 6 mois.

Elle a commencé par accepter le potimarron, mélangé à un biberon de mon lait. Plus de lait que de potimarron au départ, puis petit à petit, les 2 aliments venaient à s’équilibrer en proportions.
Elle a ensuite accepté naturellement la purée en cuillère... Jusqu’à ouvrir grand la bouche en nous voyant la sortir du tiroir ou le pot fait maison du réfrigérateur !

Une fois les légumes adoptés par la demoiselle, nous avons tenté les fruits, vers ses 7 mois. Nous avons commencé classique avec la pomme, en compote, faite maison..
Je crois que l’on se souviendra longtemps de la tête qu’elle nous a fait, comme si elle voulait nous dire « mais les gars c’est quoi ça ? C’est dégueu, rendez-moi vite mes haricots verts ! ».
Impossible de la lui faire manger et comme il n’était pas question de la forcer, nous lui avons proposé sous une autre forme : en morceau.
Elle le tétait, le mâchouillait consciencieusement et l’appréciait ! Idem pour la banane, en version écrasée.
Finalement pour les compotes, elle préfère celles toute prêtes donc nous n’avons pas insisté avec le fait maison.

Dans le courant de son 7ème mois, nous lui avons aussi fait goûter à la viande (poulet, dinde, agneau et bœuf) et au poisson (cabillaud, colin et saumon). Succès pour tout.

Vers ses 8 mois, nous lui avons proposé le fromage blanc nature : elle a détesté au premier essai (en même temps, nous aussi, nature nous avons tendance à trouver ça trop acide..!). Puis, avec un peu de sucre, elle s’est mise à les engloutir avec plaisir.

Côté quantités, au départ, elle ne prenait que 2-3 petites cuillères de légumes et 10 grammes de viande/poisson. Progressivement et en fonction de son appétit, nous avons augmenté les quantités et elle mange actuellement 2/3 de légumes – 1/3 de protéines pour un pot de 180 grammes.

Aujourd’hui, l’alimentation type de Moon sur une journée se décompose ainsi :

  • Tétée le matin,
  • Purée de légumes, 10-15 grammes de viande ou poisson avec une cuillère à café de matière grasse (beurre doux ou huile spéciale bébé) + un biberon de mon lait le midi,
  • Compote ou fromage blanc avec tétée au goûter,
  • Purée de légumes avec une cuillère à café de matière grasse et tétée le soir.

Elle commence progressivement à se passer de mon lait le midi et au goûter.

Le plus dur dans la diversification, c’est de se lancer, de savoir par où commencer/continuer, de se familiariser avec les quantités de légumes, viandes, poissons et lait en fonction de l’âge de bébé, etc.

Finalement, en écoutant les conseils médicaux, son instinct et surtout son bébé, ça se fait plutôt bien, sans trop de dégâts, sauf pour votre mobilier et les vêtements !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s