La cérémonie

La cérémonie laïque

Notre belle arche 100% décorée maison

Notre cérémonie laïque…

…Ou le grand saut.

Pour nous deux comme pour nos familles et amis, elle représentait la nouveauté, l’inconnu. Nous voulions une cérémonie qui nous ressemble et qui ne soit donnée qu’au nom de l’amour.

Nous avions choisi notre meilleur ami commun pour l’orchestrer et nous marier, entourés de ceux que nous aimions. Et il a a-ssu-ré ! Il souhaitait une petite trame, nous lui avons donc donné une idée de ce que l’on imaginait :

– l’entrée de nos garçons et demoiselles d’honneur,

– l’entrée d’Alon au bras de sa maman,

– mon entrée au bras de mon papa,

– l’introduction de la cérémonie par notre ami,

– l’échange des vœux et des alliances.

Pour le reste… nous voulions vraiment nous laisser complètement porter et faire confiance à nos proches. Et nous avons eu plus que raison. Ce fut vraiment magique.

Notre seule demande : que nos garçons et demoiselles d’honneur entrent en dansant sur « Marry You » de Bruno Mars.

Qu’ils fassent une vraie chorégraphie ou juste un petit pas de danse, qu’ils soient tous ensemble, un par un ou deux par deux, peu nous importait. Nous voulions juste qu’ils dansent, sur une musique gaie, pour donner d’emblée le sourire à nos invités et instaurer un climat de joie, de fête et de partage.

Ça a beaucoup plu ! Et j’ai adoré les découvrir dans la vidéo, c’était génial.

L’entrée de ma sœur et de mon plus jeune frère, sur Bruno Mars

Grosse émotion en descendant les marches pour rejoindre mon papa, qui m’attendait sagement (mais impatient). Petit moment rien qu’à nous, très peu de mots échangés mais les émotions ressenties en disaient bien plus. Puis le moment de prendre son bras pour qu’il me conduise à mon homme.

En traversant l’allée, au bras de mon père, à voir tous les visages curieux et heureux tournés vers moi, à voir nos amis et frères et sœur tous plus beaux les uns que les autres, à voir notre ami/maître de cérémonie pleurer, à découvrir mon homme dans son magnifique costume 3 pièces bleu, à sentir qu’on y était, au moment tant attendu de se marier, de s’échanger nos vœux et alliances, de se dire combien l’on s’aimait… J’étais submergée. Je souriais tellement que j’en avais des crampes aux joues. Mais impossible de m’en empêcher. C’était trop bon voilà tout.

La cérémonie a ensuite débuté. Notre ami l’a introduite avec brillo, reprenant une très belle citation provenant…. des Frères Scott, la série culte de toute mon adolescence ! Entre sérieux et rires, sans jamais rentrer dans le trop solennel ni formel, il avait parfaitement compris ce que nous voulions.

Puis nous avons échangé nos vœux.

Loulou en premier. Il a assuré ! Il a surmonté ce qu’il appréhendait le plus dans tout notre mariage : s’exprimer devant tout le monde, en parlant dans un micro. Il en a fait pleurer plus d’un avec ses mots doux. Magique. Dans ma tête je revis le moment et je plane.

Mon homme pendant ses vœux

Ensuite ce fut mon tour. J’avais écrit mon discours dans un style bien différent de celui de mon homme, avec un peu d’humour par ci par là. J’avais le trac l’air de rien mais je m’en suis bien sortie.

Puis, l’échange des alliances. Mon plus jeune frère nous les a apportées, en dansant sur fond de « Single Ladies » de Beyoncé, fredonné par notre maître de cérémonie.

« Woh oh oh oh oh oh oh oh oh ». On a tellement ri, l’idée était super bonne.

Nos alliances

Une fois officiellement mariés, nos parents ont pris tour à tour la parole. De beaux discours, de beaux mots, chargés de sens et d’émotions. C’était vraiment beau et bon d’entendre tout cet amour et de se savoir pleinement membre de 2 familles chacun. Qu’est-ce qu’on les aime nos parents…

L’un des oncles de mon homme a ensuite pris le micro pour nous chanter plusieurs refrains de chansons actuelles, portant principalement sur le bonheur. C’était très agréable à écouter, tout le monde a apprécié.

La cérémonie s’est terminée sur une dernière intervention, toujours parfaite, de notre ami, invitant nos convives à passer au cocktail.

Elle a duré en tout environ 1h.

1h de plaisir, de rires, de larmes, de joie, de bonheur et d’amour.

Une grande première réussie, une cérémonie laïque à notre image, dans laquelle nous nous sommes sentis chez nous, pendant laquelle nous avons pu être nous.

Alors oui, elle est passée vite (si vous vous mariez un jour, tout le monde vous le dira « tu verras ça passe super vite »), mais en même temps, j’ai eu le sentiment de pouvoir quand même profiter de chacune des émotions ressenties.

Et ça, désolée pour la redondance mais… c’était magique.

Si seulement on pouvait rembobiner et recommencer…

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s