Mon parcours

Mon parcours

« Getting fit ». Une expression que l’on voit beaucoup sur les réseaux sociaux.

Qu’est-ce que cela signifie ?
Se remettre en forme.

Le plus gros challenge que j’ai relevé après la fin de mes études je crois.
Pour vous situer, je mesure 1m66 (je ne suis donc ni grande, ni petite) & mon corps est une éponge : si je mange beaucoup, je prends du poids, aucune pitié.
J’ai pris 12 kilos en 6 ans.
Je suis montée aux environs des 72 kilos.

Ouch.

Je dis « ouch » non pas parce que peser 72kilos est un problème, mais parce que ce poids-là me posait un problème.

Concrètement, je fuyais les miroirs. Je me complexais énormément par rapport à mes amies, ma sœur, ou n’importe quelle femme que je pouvais croiser dans la rue. Je me sentais très facilement déprimée par mon corps et plus je déprimais, plus je mangeais des cochonneries pour me consoler, sans me soucier vraiment de si oui ou non, cela me faisait du bien. Cercle vicieux.

D’autant que ces comportements envers moi-même étaient en contraste total avec la personne que j’étais envers les autres : positive, souriante et à l’écoute.

Puis, un jour j’ai décidé que cela suffisait. Qu’il fallait que je fasse quelque chose. Que j’étais jeune, que j’avais la chance d’avoir la vie que j’avais et qu’il fallait que je change ce qui n’allait pas, POUR moi et PAR moi-même.
Il fallait que je fasse la paix avec mon corps, que j’avais trop souvent malmené à coup de régimes yoyo.

En fait, j’ai eu LE déclic.
Je me suis rendu compte qu’avant, je savais que j’étais en surpoids de par les remarques qu’on avait pu me faire, ou en me comparant aux autres femmes de mon entourage amical ou familial.
Et je cherchais à perdre du poids en conséquence. Pour leur ressembler ou pour éviter les remarques.
Finalement je ne le faisais pas pour moi. Grosse erreur et grosse perte de temps et d’énergie. Effet yoyo assuré.

Avoir le déclic est une chose très personnelle et peut demander du temps.
Mais quand on l’a, on est plus solide qu’un roc ! 🙂

Donc, après ce déclic, j’ai commencé par le commencement : ARRÊTER LES RÉGIMES.
Hé oui. Qui dit régime dit privation, qui dit privation dit frustration, qui dit frustration dit compensation, qui dit compensation dit… malbouffe. En tous cas, chez moi ça donnait ça !

J’ai ensuite analysé ma façon de manger : trop gras et trop sucré, le tout trop souvent. Il n’était pas question de tout stopper d’un coup (cela aurait été trop violent pour mon corps), mais de progressivement réduire et modifier mon alimentation.

J’ai petit à petit réduit mes portions.
Petite astuce : le simple fait de manger dans une petite assiette ou un bol à la place de la grande assiette classique, joue beaucoup sur visuel et donc sur la sensation de faim.

J’ai aussi cherché à me sevrer du sucre, ma plus grosse addiction.
Exemple concret : je suis passée de 3-4 sucres dans mon thé (oui oui j’en mettais 3-4 !) à 2.5 sucres pendant 1 semaine, 2 sucres pendant 1 semaine, 1.5 sucres pendant une semaine, 1 sucre pendant une semaine, ½ sucre pendant une semaine jusqu’à…. 0 sucre.
Tout ce que je bois de chaud aujourd’hui, je le bois non sucré et j’adore ça.
Le fait de réduire ma consommation de sucre au quotidien a eu un autre effet positif outre que sur mon poids : la redécouverte de goûts oubliés ! Mon palais me remerciait régulièrement.

Côté gras, il a fallu lever le pied sur les fast-foods et les pizzas.
Un mal sur le moment, pour un bien sur le long terme.

C’est fou comme on se rend compte que l’on était addict à quelque chose lorsque l’on prend le temps de chercher à s’en débarrasser.
Et à quel point on remarque aussi que cette addiction nous faisait beaucoup plus de mal que ce que l’on pensait.

À ces prises de conscience nécessaires et ces changements progressifs, je me suis aussi remise à une activité oubliée de longue date (environ 6 ans) : le SPORT.

Oui, pas de miracle, lorsque l’on veut perdre du poids, il faut pratiquer une activité sportive et ce, de façon régulière. La régularité paie ! Croyez-moi.

J’ai commencé par la course à pied.
Je dois dire que le fractionné (alternance marche rapide & course), même si cela paraît simple au premier abord, devient vite une jolie lutte contre soi et donne rapidement des résultats !

Puis un arrêt du sport pendant 4 mois suite à une blessure, qui tombait pile au moment des fêtes de fin d’année. Vous voyez ce qui me faisait flipper ?
Les repas de famille, si bons et si copieux, la dinde, les marrons, les chocolats, la bûche, les sucreries, les tentations. J’ai beaucoup appréhendé cette période : je me demandais si j’allais reprendre mes kilos perdus, si mon addiction au sucre allait reprendre le dessus, si l’absence de sport allait me pénaliser dans mes efforts, etc.

J’ai profité de ces fêtes, en essayant de rester raisonnable sur les quantités et de limiter les sucreries.
De retour chez moi, j’ai eu la bonne surprise de voir que j’avais réussi à maintenir mon poids.
Je n’avais certes pas perdu, mais j’avais maintenu. C’était positif et ça m’a reboostée pour la suite.

Lorsque j’ai pu reprendre le sport, j’ai acheté un programme de coaching sportif en ligne : Fizzup*.
Avec reprise de la course à pied de façon ponctuelle.

Puis j’ai voulu augmenter les difficultés et combiner en alternance 2 programmes : le Top Body Challenge* et Fizzup.

Une fois le Top Body Challenge terminé, j’ai enchaîné sur le Bikini Body Guide 1 (BBG1*), je suis actuellement en train de faire le BBG2* et je réfléchis déjà à mon prochain challenge…

Bref, le sport et moi sommes redevenus amis !

Depuis Août 2014, j’ai ré-équilibré mon alimentation, je mange des fruits et légumes tous les jours, je ne bois plus du tout de sodas (sauf cheatmeal de temps en temps, ou lorsque je rentre en weekend chez mes parents, soit environ tous les 2-3 mois), j’ai dit adieu au Nutella (là encore, sauf quand je suis chez mes parents mais je reste toujours très raisonnable), je bois minimum 1.5L d’eau plate par jour, je bois du thé sans sucre (quand on sait d’où je pars !) et j’ai repris goût au sport, qui fait maintenant partie intégrante de mon quotidien, 6 jours sur 7 depuis 7 mois.

J’ai perdu 15 kilos, je me sens bien dans mon corps et dans ma tête, j’ai repris confiance en moi et je prends de nouveau du plaisir à m’acheter des vêtements.

Si j’écris cet article, c’est pour montrer que quand on veut, on peut.
Phrase « bateau » mais tellement vraie.

Vous êtes plusieurs à être venus me demander comment j’avais fait.

Ce n’est certes pas facile, ça demande du temps, de la patience et de la persévérance.
Il y a des hauts, il y a des bas.
Nous sommes humains et il faut accepter d’avoir des coups de mou, s’écouter et se remotiver, aller de l’avant.
Ne pas oublier pourquoi on a commencé. Ne pas oublier d’où l’on est parti. Ne pas oublier qu’on le fait pour soi avant tout.
Et se dire qu’il n’y a pas de « petit progrès ». Il n’y a QUE du progrès. 🙂

Je suis loin d’avoir un corps « parfait » (de toutes façons, ça n’existe pas, la beauté étant très subjective) mais j’ai un corps qui aujourd’hui me convient, en ayant conservé des formes/courbes qui me plaisent et c’est bien là l’essentiel non ?

Si comme moi vous avez été adeptes des régimes yoyos, des crises alimentaires sans fin (mais avec de grandes faims !) et que vous n’avez jamais vraiment réussi à perdre du poids pour votre santé, ne soyez pas défaitistes ou ne vous dites pas que vous ne pouvez pas le faire.

VOUS LE POUVEZ, il suffit d’y croire, d’en avoir envie, puis de s’y mettre.

C’est aussi « simple » que ça.

Le plus difficile finalement, c’est de se lancer, de se faire assez confiance pour se dire qu’on va y arriver.

Et on y arrive 🙂

*Je rédigerai un article sur chaque programme sportif que j’ai suivi pour vous donner mon avis.
Si vous avez des questions précises, n’hésitez pas à me les laisser en commentaire et j’y répondrai  avec plaisir 🙂

Tenue

Publicités

5 réflexions au sujet de « Mon parcours »

  1. Mille mercis pour ton article ma jolie.
    Je suis tellement d’accord avec tout ce que tu as écris, puisqu’on reviens de loin toutes les deux.
    Et quand on veut, on PEUT !

    Ps. On est canons. Voilà c’est dit ❤️

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s